L’école du Parvis nous raconte

L’équipe de l’Ecole du Parvis nous raconte son expérience de la pratique de la pédagogie institutionnelle :

 » Les bracelets de comportement : outil lié à la pédagogie institutionnelle.

Depuis quelques années déjà, notre école est en pleine évolution pédagogique.

Nous réfléchissons sans cesse à nos pratiques afin de rendre l’élève acteur de ses apprentissages et conscient de ses difficultés. Il s’agit aussi de le responsabiliser, le conscientiser et le faire participer activement à la vie quotidienne et aux décisions qui concernent les règlements et le fonctionnement de son école.

Pour ce faire, nous avons déjà installé de nombreuses pratiques au sein de l’Ecole du Parvis. Elles sont inspirées de la pédagogie institutionnelle (F. Oury) comme le conseil de coopération, les élections des délégués de classe, le conseil d’école, les métiers, les « félicitations », le « Quoi de neuf ? »…

Le but de cette pédagogie est d’établir, de créer et de faire respecter des règles de vie dans l’école, à l’aide d’institutions appropriées. L’objectif est que l’enfant perçoive l’espace de l’école comme un endroit sécurisant et cadré, où l’on peut régler des questions et donner son avis. Dès lors, il va progressivement prendre en charge sa vie d’écolier, retrouver le goût d’apprendre à travers un engagement personnel, des initiatives, des projets.

Depuis un peu plus d’un an, toute l’équipe de l’Ecole du Parvis a mis en place un outil qui permet de développer des compétences « comportementales » : les bracelets de comportement. Des défis progressifs permettent à l’enfant de progresser à son rythme et d’acquérir au fil du temps de plus en plus de droits au sein de l’institution.

Les bracelets de comportement ont pour but l’amélioration à la fois de l’autonomie, de l’attitude d’apprenant, du respect de l’environnement et du respect de soi et des autres.

Comment ça marche?

Chaque enfant qui intègre notre école est « bracelet blanc ».  Il reçoit son carnet de bracelets qui reprend les devoirs à remplir pour obtenir chaque bracelet (de blanc à noir, en passant par jaune, vert, orange, et marron, comme au judo !) et les droits qui en découlent. Lorsque l’enfant se sent prêt, il peut postuler pour un nouveau bracelet. La requête sera mise à l’ordre du jour d’un conseil de coopération (selon un calendrier bien précis) et devra être validée par l’ensemble du groupe (élèves et titulaire).

Si le groupe valide la demande, celle-ci sera transmise à la salle du personnel afin que tous les adultes de l’école puissent donner leur avis. Si tous trouvent que l’enfant respecte les devoirs liés au bracelet sollicité, la demande sera validée et l’enfant sera mis à l’honneur lors de la « plénière » du vendredi. La Directrice lui remettra alors son bracelet et une enveloppe contenant 5 cartes « de privilèges  (ponctuels) » (ex: faire écouter un morceau de musique à la classe, s’asseoir une journée sur la chaise de Madame, raconter une blague, choisir sa place en classe,…)

Sa progression sera notifiée dans le « carnet de bracelets de comportement », partie intégrante de son portfolio personnel. Si malheureusement l’enfant ne respecte plus les règles fondamentales de l’école ou les devoirs liés au bracelet qu’il porte, ses droits seront alors suspendus et la raison ainsi que la durée de cette suspension notifiées dans son carnet.

Depuis la mise en place de ces bracelets, nous avons constaté une nette amélioration des comportements et une plus grande motivation des enfants à se dépasser et à atteindre de nouveaux objectifs personnels. Nous développons, à travers cet outil, les valeurs incontournables auxquelles nous croyons telles que la coopération, la solidarité, le dépassement de soi, la citoyenneté, l’autonomie, le respect et la tolérance à travers nos différences. » (Vanessa Hutchinson, directrice et toute l’équipe de l’école du Parvis)